Accueil» Les grands défis de la communication du développement durable

Les grands défis de la communication du développement durable

Dans mon travail, je travaille quotidiennement à sensibiliser et à mobiliser les parties prenantes et les organisations sur les enjeux et les solutions du développement durable. Je sais très bien qu'il est difficile de faire faire le virage vert à l'énorme paquebot qu'est notre société.

Mais pourquoi est-il si difficile, par exemple, d'accepter la réalité des changements climatiques, de modifier nos habitudes et d'appuyer les gouvernements qui proposent des solutions "durables"?

Cara Pike, la directrice du Social Capital Project au University of Oregon's Climate Leadership Initiative propose des explications dans son récent article publié dans Greenbiz. Je me suis permise de les traduire:

1. Nous sommes confrontés à des risques sans précédents

Un risque qui n'est pas "visible" mais qui aura de profondes conséquences sur nos vies est le genre de risque qui est le plus difficile à communiquer.

2. Nous avons submergé le public d'information

Il est difficile pour le grand public de discerner parmi tous les groupes, agences, compagnies qui se battent pour notre attention, qui proposent le meilleures solutions. Ils ne savent plus à qui faire confiance.

3. Le fatalisme s'est installé

Même lorsque les gens acceptent la réalité des changements climatiques, ils ne sont pas certains de leurs rôles et se sentent découragés d'avance.

4. L'opposition est féroce

Parce que certains intérêts économiques majeurs se sentent menacés, les campagnes contre la réalité des changements climatiques sont particulièrement bien financées et connectées. En fait, ces opposants se sont rendus compte qu'il n'est pas nécessaire pour eux d'avoir raison et que le doute était une arme puissante.

5. Les débats bidon sur la certitude scientifique

Les scientifiques communiquent souvent comme …. des scientifiques, et ont tendance à accentuer les incertitudes dans leurs recherches. Le fait qu'il existe un énorme concensus parmi tous les scientifiques sur les effets des humains sur les changements climatiques se perd trop souvent dans la conversation.

6. On ne parle pas encore assez de valeurs

Les campagnes sur les changements climatiques ignorent trop souvent les valeurs sociales tel que le devoir, le leadership, la solidarité, la prudence, etc. Ces valeurs auraient l'avantage de joindre des gens qui ne se sentent toujours pas concernés par les questions environnementales.

7. Manque de vision à long-terme

Bien que les effets des changements climatiques se feront sentir pendant des générations, l'approche est trop souvent réactive et à court terme et pas assez proactive et à long terme.

Nous les communicateurs et mobilisateur du développement durable avons du pain sur la planche.

Laisser une réponse